SUB M3 la lampe intelligente, Octopus Plongée

Magazine_Octopus_Plongée_news_SUB-M3_02 Octopus_Plongée_news_SUB-M3_03 Octopus_Plongée_news_SUB-M3_04

SUB M3 la lampe intelligente

Le principal problème auquel sont confrontés tous les fabricants de lampes sous-marines est le problème d’infiltration d’eau, comme tous les appareils étanches. Interrupteur, compartiment de piles, autant d’éléments incontournables obligent à percer la paroi du boîtier. Enfin, incontournables jusqu’à présent…

Car aujourd’hui, les progrès technologique autorisent ce qui n’était pas imaginable il y a quelques années : une lampe avec AUCUN risque de fuite ! Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il n’y a… aucune ouverture! La lampe SUB M3 est vraiment révolutionnaire ; si on connaissait naguère les interrupteurs électro-magnétiques fonctionnant à travers la paroi du boîtier, on ne connaissait pas encore l’absence totale d’interrupteur. Un procédé permet, via une carte électronique, d’affecter des fonctions à la lampe en supprimant les mécanismes traditionnels. Cette carte électronique permet notamment de commander l’allumage de la lampe, la puissance d’éclairage, ainsi que les autres commandes (mode flash, SOS), par des mouvements circulaires appliqués à la lampe. En clair: comme les femmes, vous lui faites tourner la tête et elle obéit ! Toutes les indications de fonctionnement sont affichées sur un panneau LED à l’arrière du corps de la lampe.

En mode voyage, les LED indiquent : LOC. La lampe est alors verrouillée et ne peut s’allumer. Dirigez- la alors vers le sol, tournez-la trois fois dans un sens des aiguilles d’une montre, elle se déverrouille. Il suffit alors de la diriger vers la zone à éclairer et tourner deux de plus pour voir apparaître le faisceau lumineux. On peut aussi contrôler la puissance du faisceau lumineux toujours en tournant la lampe : dans le sens horaire, on augmente la puissance ; dans le sens contraire, on diminue. Pour éteindre la lampe : trois tours dans le sens inverse des aiguilles d’une montre en la dirigeant vers le sol, et la lumière n’est plus. C’est ce qui s’appelle obéir au doigt et à l’œil ! L’affichage LED indique les différents modes de fonctionnement, le verrouillage et le taux de charge.

La lampe est équipée de batteries Lithium-Io. Pour charger il suffit d’appliquer sur le panneau arrière les contacts du chargeur sur les contacts apparents de la lampe.

La lampe SUB M3 possède une gestion de l’énergie totalement optimisée : le plongeur peut utiliser jusqu’à 17 heures en basse puissance et durant 2 heures en pleine puissance. Le temps d’éclairage restant s’affiche en permanence.

En mode maximum. les Leds délivrent un flux de lumière de plus de 1500 lumens. L’absence de point chaud et le faisceau large en font un véritable petit phare qui peut être utilisé en appoint pour la photo ou la vidéo.

La lampe SUB M3 est livrée dans une petite mallette souple, avec son chargeur et ses équipements additionnels : étui de protection en néoprène, ainsi qu’une fixation main-libre (ci dessous à droite).

Ah oui, j’obviais : cette petite merveille de puissance et de technologie tient dans le creux de la main !

Un joli cadeau de Noël, vous ne trouvez pas ? Comment, ce n’est pas Nöel ? Et alors ? …

http://www.exposure.vaima.eu

Paul Poivert

En savoir plus sur la lampe de plongée sous-marine Exposure Marine SUB M3


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies.
Cliquez sur "Accepter" pour poursuivre directement sur le site ou cliquez sur "Plus d’informations" pour consulter les détails.

Mentions légales Politique de confidentialité

Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer