J’ai plongé avec le phare Exposure Sub M3, Magazine Plongeurs International

Plongeurs_International_news_SUB-M3_01Plongeurs_International_news_SUB-M3_03

J’ai plongé avec le phare Exposure Sub M3

À première vue, c’est un phare à LED comme il y en a tant sur le marché. L’oeil avisé constate pourtant un détail: il n’y a aucun bouton de commande. La M3 est un petit boîtier scellé de petite taille, ll cm de long pour un peu plus de 5 de diamètre; la source d’éclairage est un groupe de 3 LED XM-L2 à faisceau semi-large de zoo pour une température de couleur de 6 000 K placé derrière un écran en polycarbonate.

La M3 contient une batterie lithium et une centrale à inertie certainement empruntée à un autre domaine d’activité, comme le prouve l’afficheur un peu compliqué pour l’usage qu’on en a. Car la particularité de ce phare réside sans aucun doute dans son système de commande: pas d’interrupteur, ni mécanique ni ILS, ici tout se fait par le mouvement. Allumer, éteindre, modifier la puissance, enclencher la sécurité avion .. . Mode d’emploi: Dès qu’on touche ou bouge un peu ce phare, il se met en veille, l’écran affiche alors « Loc », il est en mode avion et le seul moyen de le déverrouiller, c’est de l’orienter tête en bas et de le faire tourner trois fois dans le sens des aiguilles d’une montre, il passe alors en « off ». À l’horizontale cette fois, tournez trois fois dans le sens des aiguilles d’une montre et le phare s’allume. Encore deux tours et il passe en puissance maxi; trois tours à l’envers, il s’éteint; trois tours à l’envers tête en bas, il se verrouille. Au-delà de l’aspect ludique, on peut lancer un concours sur le bateau au premier qui réussira à allumer l’engin. On remarquera que ce système permet de n’avoir aucun passage étanche, et donc susceptible de prendre l’eau. D’autant plus que la charge se fait par l’intermédiaire de deux contacts plaqués à l’or fin, sans ouverture non plus. La M3 est livrée très complète avec une sacoche semi-rigide qui contient le phare et les accessoires: le chargeur d’abord, mixte secteur/USE – on peut donc charger son M3 sur une prise allume-cigare, sur un PC, sur ce qu’on veut; on trouve aussi une petite housse néoprène avec un mousqueton pour porter le phare accroché au gilet, par exemple, ainsi qu’une dragonne et une poignée mains libres très bien faite, avec une partie rigide sur laquelle on fixe le phare par une vis inox et une partie en sangle ajustable pour garder le phare sur le dessus de la main. C’est bien fait, en plongée la lumière est propre même s’il ne faut pas compter sur la répartition lumineuse de la M3, typiquement marquée « explo », pour la prise de vue, même en appoint. Avec un peu d’habitude, la manip par la centrale inertielle ne pose aucun problème.

PATRICK MARCHAND


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies.
Cliquez sur "Accepter" pour poursuivre directement sur le site ou cliquez sur "Plus d’informations" pour consulter les détails.

Mentions légales Politique de confidentialité

Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer